Le corsair F4u

Le Vought F4U Corsair, imaginé en 1938 par Beisel et Sikorsky, est un chasseur demandé et destiné à l’origine pour l’aviation embarquée de la Navy.
F4u-1
Facilement reconnaissable à ses ailes en mouette, il offrait une meilleure visibilité à ses pilotes dû justement aux ailes coudées. Surnommé « Sweetheart of Okinawa » (L’amoureux d’Okinawa) et « The bent winged bird » (l’oiseau à ailes coudés), il fut produit à plus de 12 500 exemplaires.
carre1 carre2 carre3 carre6
Il est intervenu durant la seconde guerre mondiale et pendant la guerre de Corée, son actif : 64 000 missions pour 2140 victoires aériennes confirmées sur l’aviation japonaise. Il sera le dernier chasseur à piston produit par l’armée américaine.

La demande de la Navy pour ce projet :

* Vitesse de décrochage au maximum de 113km/h.
* Vitesse accrue
* Adaptation de bombes pour bombardement
* 3 ou 4 canons pour le combat aérien

Février 1939 : premier test sur maquette pour l’aérodynamique du F4U-1. La mise au point des ailes en W a démontré plusieurs atouts, comme la simplification de fabrication avec la jointure à angle droit, visibilité en vol, meilleur pliage des ailes, abaissement du train d’atterissage.

29 mai 1940 : le prototype nommé Vought X F4U-1 fit son premier vol d’essai officiel.

1 octobre 1940 : il bat le record mondial de vitesse 651 km/h

Janvier 1941 : test de vitesse en piqué : 860 km/h

2 avril 1941 : La Navy en commande une première série de 584 livrable en février 1942.

25 juin 1942 : Vought sort son premier Corsair. Les tests d’appontage furent effectués sur l’USS Sangamon et se soldèrent par un échec : Stabilité latérale médiocre, aggravée par le puissant couple de renversement du moteur, et une sortie de vrille difficile. De plus, étant destiné à l’aviation embarquée, il révélait une fâcheuse tendance à rebondir lors des appontages. L’US Marines en profite pour le récupérer afin d’équiper ses bases terrestres. et équipe son premier escadron (VMF 124) en décembre 1942.

corsair3
Décembre 1942 : Les premiers Corsairs arrivent à la VMF 124 pour opérer dans les Salomon. Il fallait remplacer le Wildcat qui n’était plus combatif par rapport aux Zeros japonais.

Début 1943 : Premiers combats et résultats fulgurants, le Corsair faisait preuve de maniabilité, grande puissance de feu et surtout absorption des dégâts important en combat. Les japonais lui donnèrent le surnom de « mort sifflante » à cause du bruit provoqué par le vent dans ses entrées d’air avec la vitesse en piqué.

Milieu 1943 : Les unités au sol des Marines ont presque toutes reçu le Corsair.
avion1k
Après les premiers résultats en combat, le Corsair Fu-1 subit les modifications et devint le
Fu-1a. Amélioration de la visibilité de la verrière, puissance moteur accrue (2250 ch avec le modèle R-2800-8w), spoiler sur les ailes et roue arrière rallongée.
Corsair38 surporteavion01 Corsair41
Il a fallut attendre 1944 pour que le Corsair F4u soit enfin accepté sur porte-avions, 4 700 appareils avaient déjà été produits et engagés dans tout le pacifique.

Corsair19

Le plus grand déploiement de Corsair eut lieu durant la bataille d’Okinawa (7 au 30 avril 1944) : 305 appareils embarqués et 192 basés au sol exécutèrent plus de 600 missions d’appui. ils s’honorèrent de 124 victoires contre l’aviation japonaise. Ce fut à cette occasion qu’il reçu le surnom « Sweetheart of Okinawa » > L’amoureux d’Okinawa.

Description

Manufacturier: Vought
Modele de base: F4U
Designation: F4U
Version: -1A
Surnom: Corsair
Utilisateurs: U.S. Navy / Marines
Periode: 1922-1962
Role: Chasseur
Modifications: Plusieurs évolutions
Nombre d’utilisateurs: Pilote

Spécifications

Longueur: 33′ 4″ 10.1 m
Hauteur: 16′ 1″ 4.9 m
Envergure: 41′ 12.5 m
Surface: 314.0 sq ft 29.1 sq m²
Poids à vide: 8,982 lb 4,073 kg
Poids en charge: 14,000 lb 6,349 kg

Propulsion

Nombre de moteur: 1
Fabriquant du moteur: Pratt & Whitney R-2800-8
Puissance chevaux: 2000

Performance

Autonomie: 1,015 miles 1,634 km
Vitesse de croisiere: 182 mph 293 km/h 158 kt
Vitesse maxi: 417 mph 671 km/h 362 kt
Vitesse ascentionnelle: 2,890 ft/min 880 m/min
Plafond: 36,900 ft 11,247 m

 

Armement

Mitrailleuses: 6 de 12.7mm
Bombe: 900 kg
Roquette: 8 de 127mm

 

A noter :

  • La France l’utilisa en Indochine (il protegea la cuvette de Dien Bien Phu) et en Algérie, il fut retiré du service en 1964. Elle reçu d’ailleurs les 94 derniers exemplaires construits.
  • La demande était tellement forte que l’armée fit appel à d’autres entreprises pour construire à grande échelle le Corsair : GoodYear (type Fg-1) et Brewster (Type F3a-1).
  • Il resterait seulement 2 douzaines de Corsairs en état de vol de la seconde guerre et environ une centaine en tout dont la plupart aux USA
  • Liste des surnoms qu’il a reçu : Bend-Wing Bird; Bent-Wing Ensign Eliminator; Bent-Wing Monster; Whistling Death; Horseshoe; Super Stuka; U-Bird, Hose Nose; Hog Nose; Sweetheart; Hog.

Quelques gravures :
71
XF4U-1 prototype (Mai 1940)
64

F4U-1 : VF-17 sur l’U.S.S. Bunker Hill en juillet 1943.

66

F4U-4 : China, 1945

67

F4U-4 : Armée de réserve de la Navy, fin des années 40
69

Navy F4U-5N : VC-4 sur l’U.S.S. Antietam en 1954.

70

AU-1 : Marine Corps Air Station, Quantico, Virginia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

Anti-spam: complete the taskWordPress CAPTCHA


WordPress theme: Kippis 1.15

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.